Actualités

Article : Une recette gagnante

mer 29/06/2022 - 10:26

Cura personalis en action

Par Frédéric Morin (Parent d'un finissant '26)

Publié à l'origine dans l'édition Hiver/Printemps 2022 du Loyola Today

Les chefs célèbres qui agitent leurs casseroles à la télévision, crient après de modestes apprentis ou cuisinent chaque morceau de viande pour le plaisir de millions de téléspectateurs sont devenus monnaie courante.

La restauration évolue sans cesse, poussée à se réinventer chaque fois qu'un nouvel ingrédient spectaculaire fait son apparition, et que de nombreux dogmes alimentaires exigent son utilisation à tout prix. Cependant, la récente pandémie a remis en question tous les aspects de la restauration. Pourtant, chaque montagne possède un versant ensoleillé, aussi sombre et immense qu'elle puisse paraître. La pandémie a également mis en lumière le lourd travail administratif afférent à la gestion habituelle d'un restaurant. La pression ressentie pour réinventer tous les aspects de l’industrie, qu'il s'agisse de retenir le personnel et de le guider dans le parcours sinueux de l'assurance emploi, de créer un nouveau modèle d'entreprise pour les mets à emporter, de maintenir des soldes bancaires sains en vue des années imprévisibles et peut-être sombres à venir, est digne d’une légende.

Allison Cunningham, maman de Henry ‘26, est l'un des partenaires fondateurs du groupe Joe Beef, qui comprend quatre restaurants, des produits d'épicerie et une société de gestion immobilière.

Joe Beef, fondé il y a 16 ans avec son conjoint actuel, Fred Morin, et son partenaire de l'époque, David McMillan, était un restaurant minuscule. Tout s’est fait naturellement et, ayant déjà travaillé dans de grands restaurants, il allait de soi pour Allison de participer à toutes les étapes de la mise sur pied de Joe Beef.

 

Joe Beef

 

Allison détient une maîtrise en économie de la consommation de l'Université de Guelph, un diplôme financé en grande partie par son travail dans les restaurants, ou « l’autre université », comme elle le dit si bien. À l'époque, elle n'avait jamais imaginé se lancer dans l’industrie de la restauration.

Le plan initial était très vague : « Au début, lorsque je travaillais comme serveuse, je ne savais pas encore comment mon rôle dans l'entreprise allait évoluer. Beaucoup de collègues ont du mal à évoluer dans ce secteur. C'est particulièrement difficile pour les femmes, car le fait d'avoir des enfants et de travailler tard le soir représente un gros défi. » Lorsque les rôles de chacun ont été mieux définis, elle a assumé tout naturellement le poste de direction, soulignant que même si le lien entre son rôle actuel de contrôleure de gestion et ses études universitaires peut sembler facile à établir, il n'est pas si clair. « C’est peut-être grâce à mon champ d’études que je suis à l’aise à travailler avec des chiffres et que j’ai acquis un sens de l'organisation générale nécessaire pour faire une maîtrise, mais ce n'est pas seulement à cause de cela.

La récente pandémie a entraîné de nombreuses fermetures dans le secteur, comme le souligne son mari et partenaire Fred Morin : « Beaucoup de restaurants très créatifs et savoureux ont été incapables de traiter avec les différents paliers du gouvernement. » Et d'ajouter : « Peut-être que la capacité d’Allison à apprivoiser la complexité et à persévérer était vraiment la clé ici. »

Il est définitivement trop tôt pour se débarrasser des cloisons en plexiglas et des masques, mais nous avons une vision différente de la restauration après cette épreuve, une industrie qui s'appuie sur des intervenants moins connus, mais essentiels comme Allison Cunningham.

Allison Cunningham Allison Cunningham (parent d’un finissant '26)
Allison Cunningham est cofondatrice et copropriétaire de quatre restaurants renommés à Montréal : Joe Beef, Liverpool House, Vin Papillon et McKiernan. Elle est titulaire d'une maîtrise en économie de la consommation de l'Université de Guelph et a travaillé dès son plus jeune âge dans l’industrie de services, passant d'hôtesse à restauratrice. Elle gère actuellement l'aspect administratif des affaires et cherche toujours à développer l’entreprise.

Crédit photo(s): Joe Beef

Loyola Today

Département des communications et médias


Contact

Andrés Canella
Directeur des communications
communications@loyola.ca


Réseaux sociaux officiels

  • Linked in
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter

Groupes autorisés

Soumettre une nouvelle

Les lecteurs du Loyola Today sont toujours intéressés par les dernières nouvelles concernant les membres de la communauté de Loyola !

Nous utilisons ces renseignements pour la section Nouvelles d'intérêt qui comprend des nouvelles sur nos anciens élèves, des mises à jour familiales, des décès ou d'autres sujets qui peuvent intéresser la communauté de Loyola.

Nom
Lien avec Loyola
Écrire ou téléverser vos nouvelles
1 seul fichier.
Limité à 60 Mo.
Types autorisés : pdf, doc, docx.
Un nombre illimité de fichiers peuvent être transférés dans ce champ.
Limité à 60 Mo.
Types autorisés : gif, jpg, jpeg, png.
Si vous avez soumis des photos, vous reconnaissez que vous avez la permission de les partager avec Loyola. Si les images nécessitent des mentions de source, veuillez l’indiquer ci-dessus.